Régime Okinawa : 10 habitudes inspirantes !

régime Okinawa

L’archipel d’Okinawa situé au sud du Japon est connu dans le monde entier pour son mode de vie particulièrement protecteur. Plus qu’une alimentation, le régime Okinawa est une véritable philosophie de vie mêlant respect de la nature et optimisme. Dans cet article, je partage avec vous 10 habitudes alimentaires à emprunter de toute urgence aux habitants d’Okinawa pour vivre plus longtemps … Et en bonne santé !

 

Qu’est-ce que le régime Okinawa ?

Le régime Okinawa a été découvert pour la première fois il y a 40 ans. Le scientifique Suzuki mène alors une étude d’envergure sur cette petite île japonaise, l’étude des centenaires d’Okinawa. Il fait à cette époque trois observations d’une importance capitale. Tout d’abord c’est à Okinawa que l’espérance de vie est la plus grande au monde (86 ans pour les femmes !). Deuxièmement, Okinawa a le nombre de centenaires le plus élevé au monde. Et enfin, on y vit en meilleure santé que dans le reste du monde ! En effet, ce petit archipel compte cinq fois moins de maladies de civilisations (maladies cardiovasculaires, cancers, diabète, etc.) qu’ailleurs dans le monde.

Suzuki découvre très vite que cette longévité exceptionnelle est avant tout liée au mode de vie et particulièrement à l’alimentation des habitants d’Okinawa. Découvrons ensemble tout de suite ce que le régime des Okinawaïens a de si particulier que les autres n’ont pas.

 

10 habitudes à emprunter au régime Okinawa pour vivre plus longtemps (et en meilleure santé !)

 

régime Okinawa

 

Plusieurs éléments font du régime Okinawa un régime unique au monde. J’ai sélectionné pour vous 10 points essentiels dont il n’est pas très compliqué de s’inspirer au quotidien pour rester en pleine santé.

 

1. Manger à 80% ou le « hara hachi bu »

Pas si facile de manger en deçà de sa faim dans une société où l’abondance de nourriture règne en maître, vous allez me dire. Pourtant, il s’agit d’un des piliers du régime d’Okinawa. Ce qui le rend unique et incroyablement bénéfique. Pas question de s’affamer mais simplement de s’arrêter de manger à quelques bouchées de la satiété. Non seulement cette habitude alimentaire favorise la bonne digestion mais elle préviendrait aussi le surpoids et les pathologies qui y sont liées. De plus, c’est un formidable moyen de renouer avec ses sensations alimentaires et d’apprendre à connaître parfaitement son propre organisme.

 

2. Le régime Okinawa ou l’art de célébrer les vertus d’un aliment à la fois

Autre chose que nous ne prenons plus vraiment le temps de faire dans les pays Occidentaux : célébrer les aliments. Dans le régime Okinawa on part du principe qu’il est important de manger en pensant aux vertus des aliments que l’on est en train de déguster. De même, il est préférable de centrer son attention sur un ou deux aliments à la fois et d’éviter les combinaisons alimentaires complexes. Par exemple, on préfèrera une assiette de salade de carotte au gingembre plutôt qu’une assiette contenant une salade composée où se mélange de la salade, des carottes, des tomates et du chou. En revanche, les Okinawaïens apprécient la présence de nombreux petits plats différents au centre de la table. Une fine subtilité pour un art de vivre bien ancré.

 

3. Appliquer le principe de faible densité énergétique

Le régime Okinawa repose beaucoup sur le principe de densité énergétique. La densité énergétique est la quantité de calories par gramme d’aliment. Autrement dit, un aliment à faible densité énergétique contient peu de calories pour un grand volume. Les aliments riches en eau, en micro nutriments et en fibres ont la densité énergétique la plus faible. Les aliments riches en glucides et en lipides ont une densité énergétique relativement élevée. Dans l’alimentation des Okinawaïens, on consomme davantage de légumes, d’algues et de fruits qui ont une densité énergétique très faible. Au contraire, on limite les aliments gras et sucrés qui ont une densité énergétique élevée et sont peu rassasiants. Une alimentation à faible densité énergétique est aussi plus rassasiante et naturellement plus riche en antioxydants et micro nutriments.

 

4. Cuire peu et doucement

Dans l’archipel d’Okinawa les poissons et légumes crus ont une place importante dans l’alimentation. Lorsque les mets sont cuits, ils sont en général lentement chauffés à la vapeur ou à l’eau. Ce point est très important car la bonne proportion d’aliments cuits et d’aliments crus permet de profiter d’un maximum de nutriments. En effet, la cuisson à haute température limite très souvent la biodisponibilité et la présence de certains micronutriments et éléments qui y sont sensibles (vitamines, Oméga-3, minéraux, enzymes, etc.). Si vous souhaitez vous inspirer du régime Okinawa, consommez des crudités au moins une fois par jour et préférez les cuissons vapeur ou à basse température le reste du temps.

 

régime Okinawa

5. Boire du thé et des tisanes, beaucoup de tisanes

Au delà de l’alimentation, les habitants d’Okinawa ont tout un ensemble de coutume leur permettant de rester en bonne santé. Le rituel du thé en fait partie. Cette boisson extrêmement riche en catéchines, flavonoïdes et polyphénols a des pouvoirs antioxydants non négligeables. Une consommation suffisante de thé permet de lutter contre les radicaux libres dans l’organisme et de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Une habitude à piquer aux Okinawaïens de toute urgence !

 

6. Réserver les desserts aux grandes occasions

C’est certainement un des points communs à toutes les alimentations prises pour modèle à travers le monde : l’absence de sucre. En effet, le régime Okinawa ne contient pas d’autres sucres que le sucre naturellement présent dans les céréales et les fruits. Point très important lorsque l’on sait les dégâts causés par l’addiction au sucre dans les pays développés. Pour vivre plus longtemps, sevrez-vous des produits sucrés et réservez-les pour quelques occasions particulières (restaurant, fêtes, anniversaires, etc.). Le reste du temps, apprenez à appréciez le plaisir de manger un fruit en fin de repas.

 

7. Consommer du poisson gras comme dans le régime Okinawa

Dans l’alimentation Okinawa, le poisson cru a une place de choix. Même si cette alimentation est à dominante végétale, le peu de repas carnivore est basé sur la consommation de poissons crus ou peu cuits. Pour connaître tous les bienfaits du poisson cru, je vous invite à relire cet article.

 

8. L’alimentation Okinawa, une alimentation à dominante végétale

Je vous l’expliquais déjà dans mon article sur la consommation de viande ou encore sur le régime crétois : une alimentation végétale est une des clés de la santé et de la longévité ! C’est un point commun à tous les peuples qui vivent longtemps et en bonne santé. Alors ni une ni deux, on s’inspire du régime Okinawa en limitant les repas de viande à 2 par semaines, et de poisson à 2-3 par semaine. Le reste du temps, on mise sur les protéines végétales.

 

régime Okinawa

9. Consommer des algues

Très peu utilisées en Occident, les algues sont une des bases de l’alimentation japonaise. Très riches en protéines, en fibres et en micro nutriments elles ont de très nombreux atouts santé. Elles sont particulièrement appréciées pour leur richesse en iode, en fer, en sélénium et en calcium. Autre avantage : elles sont très pauvres en calories (rappelez vous du principe de densité énergétique !). Attention cependant, chez les personnes souffrant de problèmes de thyroïde et de coagulation sanguine, la consommation d’algues n’est pas recommandée ! Pour les autres, on essaye d’en inclure une fois par semaine dans les soupes, les salades ou les Bowl. Pas plus, à cause de leur capacité à stocker les métaux lourds !

 

10. Intégrer beaucoup d’épices et d’herbes

Souvenez-vous, je vous parlais un peu plus haut de l’importance accordée aux vertus des aliments dans le régime Okinawa. Et comment renforcer les vertus d’un plat ? En lui ajoutant des épices et herbes fraîches ! Gingembre, piment, ail noir, yuzu, prune ume… Tous ces éléments de cuisine agissent sur le système digestif et confèrent à l’alimentation des vertus exceptionnelles. Prenez l’habitude d’en intégrer plus, et des différents, à votre alimentation quotidienne.

 

 

 

En conclusion, le régime Okinawa est un des plus connu à travers le monde. Ses bienfaits incroyables sur la santé et la longévité ne sont plus à démontrer. Heureusement, et même si nous ne disposons pas des mêmes ingrédients ni de la même culture, nous pouvons nous en inspirer au quotidien. Avec ces 10 astuces vous avez de quoi vous approprier quelques grands principes du régime d’Okinawa pour, vous aussi, vivre longtemps et en bonne santé !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.