Velouté carotte coco curry et œuf poché

, ,
velouté carotte coco curry

Je vous propose aujourd’hui une de mes recettes inconditionnelles : le velouté carotte coco curry ! Cette soupe extra-rapide à réaliser est aussi colorée que réconfortante. J’aime beaucoup tous les parfums qui s’y mélangent et je suis ravie de partager la recette avec vous ici.

 

Pour 2 personnes

  • 6 carottes
  • 200 ml de lait de coco
  • 400 ml de bouillon
  • 2 œufs
  • 1 oignon
  • Un bouquet de coriandre
  • 1 à 2 c. à café de curry plus ou moins fort (selon les goûts)
  • 1 c. à café de coriandre en poudre
  • Sel, poivre

 

velouté carotte coco curry

velouté carotte coco curry

velouté carotte coco curry

velouté carotte coco curry

 

 

 

Préparation du velouté carotte coco curry et œuf poché

  1. Premièrement, pour réaliser ce velouté carotte coco curry, commencez par laver puis éplucher vos carottes et l’oignon. Puis, découpez les carottes en rondelles et ciselez l’oignon.
  2. Dans une casserole, placez les carottes et l’oignon. Recouvrez du bouillon, ajoutez les épices, le sel et le poivre puis portez à ébullition. Une fois que le mélange est à ébullition, baissez le feu puis laissez mijoter votre velouté carotte coco curry pendant 25 minutes. En fin de cuisson, les carottes doivent être bien tendres.
  3. Pendant ce temps, faites bouillir une casserole d’eau salée. Ensuite, plongez-y les œufs pour 6’30 minutes. Puis, après ce temps de cuisson, placez-les dans un grand volume d’eau bouillante glacée quelques minutes. Écaillez vos œufs puis réservez.
  4. Ensuite, une fois les légumes cuits, ajoutez le lait de coco à votre velouté ainsi que la moitié de la coriandre. Puis, laissez mijoter 5 minutes supplémentaires. Après, à l’aide d’un blender ou d’un mixeur plongeant, mixez votre velouté carotte coco curry jusqu’à ce qu’il soit lisse et homogène. Rectifiez l’assaisonnement si besoin.
  5. Enfin, servez votre velouté dans des assiettes creuses surmonté d’un œuf poché et de coriandre fraîche hachée. Vous pouvez aussi ajouter un trait supplémentaire de lait de coco sur le dessus, c’est prêt !

 

Astuces

Tout d’abord, dans ce velouté carotte coco curry vous pouvez mettre plus ou moins d’épices selon vos goûts ! Accompagné d’une salade et de l’œuf poché, il est parfait et constitue un repas sain et complet. Enfin, si vous n’appréciez pas la coriandre, du persil fera tout aussi bien l’affaire… Et pour une autre recette à base de carottes, c’est par ICI.

Crumble de potiron et chèvre au parmesan

, ,
crumble de potiron et chèvre

Voici une recette express et très sympa : le crumble de potiron et chèvre au parmesan. Pour un apéro dinatoire amélioré ou un repas du soir léger, cette recette aussi bonne que colorée sera parfaite. Le mariage des saveurs et des textures est tout simplement parfait. En plus, elle est très facile à revisiter en version végétarienne !

 

Pour 2 personnes

  • 500 g de potiron
  • 200 g de lardons
  • 60 g de fromage de chèvre
  • 40 g de margarine
  • 40 g de farine
  • 30 g de parmesan râpé
  • 1 échalote
  • Sel, poivre
  • Un peu de roquette pour la déco

 

crumble de potiron et chèvre

crumble de potiron et chèvre

crumble de potiron et chèvre

 

Préparation du crumble de potiron et chèvre au parmesan

  1. Premièrement, pour réaliser le crumble de potiron et chèvre, préchauffez votre four à 200°C (th.6-7). Puis, épluchez soigneusement le potiron.
  2. Dans un grand volume d’eau (ou à la vapeur), faites cuire le potiron coupé en cubes pendant une quinzaine de minutes. Les cubes doivent être bien tendres. Égouttez puis écrasez le potiron grossièrement à l’aide d’une fourchette. Salez et poivrez puis réservez.
  3. Pendant ce temps, faites cuire les lardons qui intègreront le crumble de potiron et chèvre. Pour cela, épluchez et ciselez finement l’échalote. Puis, dans une poêle antiadhésive, mettez à cuire les lardons et les échalotes une dizaine de minutes. L’ensemble doit être bien doré.
  4. Ensuite réalisez la pâte à crumble. Pour ce faire, mélangez ensemble la margarine avec la farine et le parmesan râpé (ou en poudre). Mélangez grossièrement du bout des doigts pour obtenir une consistance sablée. Puis, salez et poivrez.
  5. Enfin, dressez le crumble de potiron et chèvre au parmesan. Pour cela, deux options : plusieurs petites cocottes individuelles ou un plat de taille standard allant au four. Dans tous les cas, commencez par étalez une couche de lardons au fond du plat. Sur le dessus, disposez le chèvre coupé en petits morceaux. Recouvrez avec le potiron écrasé. Enfin, terminez par une couche de pâte à crumble. Enfournez pour 10 à 15 minutes à 200°C. En fin de cuisson, votre crumble doit être bien doré. Vous pouvez alors le décorer avec quelques feuilles de roquette.

 

Astuces

Dans ma recette du crumble de potiron et chèvre, j’ai mis quelques lardons pour donner encore plus de goût. Cependant, il s’agit d’une option absolument facultative. Pour une version végétarienne, il vous suffit de ne pas les mettre. Aussi, n’hésitez pas à remplacer le chèvre par un autre fromage et le potiron par une autre courge. Ça fonctionnera aussi très bien. Pour une autre recette à base de courge, c’est par ICI.

Ratio sodium potassium : une indifférence lourde de conséquences

ratio sodium potassium

Comme tout le monde, vous avez certainement déjà entendu qu’il fallait absolument manger moins de sel. C’est d’ailleurs ce que je vous disais dans un précédent article. Et c’est une grande partie de la vérité. Et si, pourtant, le sodium n’était qu’une petite partie de la solution ? En effet, il semblerait que le ratio sodium potassium soit l’autre partie de cette solution ! Pourtant, on parle très peu de ratio et cet oubli pourrait avoir de très lourdes conséquences sur la santé de la population.

 

Le ratio sodium potassium

Physiologiquement le sodium agit en synergie avec un autre élément indispensable à la santé : le potassium. Sans, prendre en compte ce second élément, diminuer sa consommation de sodium a tout bonnement : beaucoup moins d’intérêt !

En effet, le ratio sodium potassium aurait beaucoup plus d’intérêt que la quantité de sodium ingérée elle-même. Dans cet e-mail, vous allez découvrir pourquoi.

 

Comment le sodium et le potassium sont-ils liés dans l’organisme ?

Pour fonctionner, l’organisme utilise des pompes Na/K+. Les pompes Na/K+ sont des protéines transmembranaires qui utilisent l’énergie sous forme d’ATP et permettent au sodium et au potassium de se déplacer dans l’organisme contre leur gradient de concentration.

La pompe Na/K+ est au centre du fonctionnement de l’organisme, sans ce mécanisme nous ne pourrions pas vivre. En effet, cela conditionne la contraction des muscles, le maintien de l’équilibre hydrique, l’influx nerveux et le maintien de la pression sanguine. Rien que cela !

Pour que tous ces phénomènes se produisent, il y a deux conditions : la sortie de sodium et l’entrée de potassium dans la cellule. Commencez-vous à mieux comprendre pourquoi la concentration en sodium ne veut rien dire si elle est dissociée de la concentration en potassium ?

 

 

Comment le ratio sodium potassium a-t-il évolué ?

 

ratio sodium potassium

 

Au fil du temps le ratio sodium potassium a très fortement évolué, cette évolution serait d’ailleurs à l’origine de nombreux maux. Plus que l’augmentation de la consommation de sodium elle-même. On considère que les chasseurs cueilleurs avaient une alimentation beaucoup plus riche que nous en potassium et plus pauvre en sodium. Alors que les consommations de potassium et de sodium étaient relativement égales, aujourd’hui on consomme près de 10g de sel (chlorure de sodium) par jour, pour seulement 4g de potassium. De quoi induire quelques disfonctionnements évidents dans l’organisme tout entier.

À l’origine de ce retournement de situation : l’industrialisation de l’alimentation. L’ajout massif de sodium comme exhausteur de goût et additif et l’appauvrissement des préparations en micronutriments essentiels (dont le potassium).

 

 

Augmenter le potassium pour rester en bonne santé

Pourquoi se focaliser sur ce ratio sodium potassium dont on parle si peu ? Simplement parce que le ratio sodium potassium a été multiplié par 10 à 1000 dans certains pays industrialisés en l’espace de quelques centaines d’années seulement. Nos organismes n’évoluent pas assez rapidement pour faire face à ces changements soudains.

De plus en plus nombreuses sont les études scientifiques qui soulignent l’importance de la prise en compte du ratio sodium/potassium dans la prévention des maladies de civilisation. Pour exemple, on sait désormais que pour une même réduction de l’apport en sodium, la tension artérielle sera régulée d’autant plus efficacement s’il y a une augmentation de la consommation de potassium concomitante.

 

 

Quels sont les aliments riches en potassium ?

 

ratio sodium potassium

 

Pour réduire la consommation de sodium, je vous invite à relire cet article. Il explique assez précisément comment procéder. En revanche, nous venons de le voir, cela n’est pas suffisant. En parallèle, il faut aussi augmenter la consommation quotidienne de potassium.

 

Voici une liste des aliments riches en potassium, à intégrer à l’alimentation quotidienne :

 

  • Lentilles
  • Dattes et pruneaux
  • Oléagineux (noix, amandes)
  • Épinard
  • Avocat
  • Banane
  • Champignons
  • Pommes de terre
  • Abricot
  • Artichaut
  • Courge
  • Petits pois
  • Poisson
  • Viande
  • Lait et laitages

 

Cette liste d’aliments riches en potassium n’est bien sûr pas exhaustive. N’hésitez pas à piocher dedans pour favoriser un bon apport en potassium au quotidien. Mais n’oubliez pas qu’une alimentation équilibrée et diversifiée doit permettre de répondre aux besoins de l’organisme.

 

En conclusion, pour rester jeune et en bonne santé, la réduction de la consommation de sodium ne doit pas se faire seule. Sans une augmentation concomitante de la consommation de potassium, toutes les mesures relatives au sodium n’ont que peu de sens. Car ce qui compte, c’est le ratio sodium potassium. Mangez plus d’aliments riches en potassium (légumineuses, pommes de terre, banane, fruits secs, etc.) est le secret pour rester en bonne santé !

Gratin de cabillaud et poireaux (façon lasagnes)

,
gratin de cabillaud et poireaux

Bonjour à tous ! Je vous propose ici un délicieux petit gratin de cabillaud et poireaux façon lasagnes. Entre le traditionnel gratin et les lasagnes, cette recette est un savoureux moyen de faire apprécier le poisson et les légumes à tout le monde. Avec une salade, elle constitue un repas complet et équilibré.

 

Pour 4 personnes

  • 400 g de cabillaud
  • 3 blancs de poireaux
  • 6 à 8 feuilles à lasagnes
  • 40 g de margarine
  • 40 g de farine
  • 500 ml de lait écrémé ou végétal
  • 70 g de fromage râpé
  • Muscade
  • Sel, poivre

 

gratin de cabillaud et poireaux

gratin de cabillaud et poireaux

gratin de cabillaud et poireaux

gratin de cabillaud et poireaux

gratin de cabillaud et poireaux

 

Préparation du gratin de cabillaud et poireaux façon lasagnes

  1. Pour réaliser ce plat de gratin de cabillaud et poireaux, préchauffer votre four à 180°C (th.6). Puis, lavez soigneusement les blancs de poireaux. Une fois lavés, découpez-les en rondelles et faites-les cuire à la vapeur durant 15 à 20 minutes. En fin de cuisson, les poireaux doivent être bien tendres.
  2. Pendant ce temps, réalisez la sauce béchamel. Pour cela, dans une casserole, faites chauffer la margarine. Une fois fondue, ajoutez la farine d’un seul coup puis mélangez pour former un roux. Avant que le roux ne brunisse, versez le lait en une seule fois puis mélangez pendant une dizaine de minutes à feu moyen pour que la béchamel s’épaississe. Puis, assaisonnez avec la muscade, le sel et le poivre. Réservez.
  3. Ensuite, dans un plat à gratin, commencez à dresser votre gratin de cabillaud et poireaux façon lasagnes. Pour cela, placez une fine couche de béchamel au fond du plat. Au dessus, déposez une couche de poireaux, puis une couche de cabillaud coupé en dés. Recouvrez d’une couche de feuilles de lasagnes. Puis, réitérez l’opération une fois en superposant une nouvelle couche de béchamel, puis de poireaux, puis de poisson. Enfin, terminez par une couche de béchamel parsemée de fromage râpé. Attention, dans ce plat, il n’y a qu’une seule couche de pâtes à lasagnes. Inutile d’en rajouter une sur le dessus.
  4. Enfin, enfournez votre gratin de cabillaud et poireaux pour 25 minutes à 180°C. Après cuisson, tous les ingrédients doivent être bien cuits et le fromage doré. Pour finir, servez chaud avec une simple salade verte, c’est prêt !

 

Astuces

Tout d’abord, ce gratin de cabillaud et poireaux façon lasagnes est une manière originale de faire manger du poisson à toute la famille. En effet, très simple à préparer, il peut aussi se décliner avec les légumes et le poisson de votre choix : saumon, truite, colin, lieu, brocoli, courgette, chou-fleur, etc. De plus, le fait de n’avoir qu’une seule couche de lasagnes permet d’apporter de la gourmandise sans pour autant en faire un plat lourd et difficile à digérer ! Enfin, si vous cherchez un autre moyen original de manger du poisson, je vous donne rendez-vous juste ICI.

Tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde au miel

, ,
tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde

Je vous propose aujourd’hui ma version simplissime de la fameuse tarte aux poireaux. Ici, il s’agit d’une petite tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde au miel. À la maison, elle ne dure jamais très longtemps tellement on l’adore ! Mais je vous laisse plutôt en juger par vous même.

 

Pour 1 tarte ronde standard

  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 2 blancs de poireaux
  • 1 oignon blanc
  • 70 g de fromage de chèvre
    3 c. à soupe de moutarde au miel
  • 3 petits œufs
  • 250 ml de crème liquide
  • Sel, poivre

 

tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde

tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde

tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde

tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde

 

Préparation de la tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde au miel

  1. Premièrement, pour réaliser cette tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde, préchauffez votre four à 200°C (th.6-7).
  2. Ensuite, lavez soigneusement et découpez les poireaux en fines rondelles. Puis, épluchez et coupez l’oignon en fines rondelles. Faites-les cuire à la vapeur une dizaine de minutes. En fin de cuisson, les légumes doivent être translucides mais toujours fermes.
  3. Puis, dans un saladier, réalisez l’appareil de votre tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde. Pour cela, battez les œufs en omelette et ajoutez la crème liquide. Mélangez jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène. Salez et poivrez pour donner du goût à la préparation.
  4. Ensuite, dans votre plat à tarte, étalez la pâte brisée et piquez-la à l’aide d’une fourchette. Sur ce fond de tarte, étalez la moutarde au miel à l’aide d’une cuillère à soupe. Par dessus, ajoutez les poireaux et l’oignon préalablement cuits à la vapeur. Faites attention à bien les disperser pour que la tarte soit uniforme. Par dessus, versez l’appareil à base d’œuf puis le chèvre coupé en rondelles fines.
  5. Enfin, enfournez votre tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde pour 25 minutes. À la sortie du four, elle doit être bien dorée et parfaitement cuite. Attention, vérifiez la cuisson de la pâte à tarte avant de sortir votre tarte du four. Au besoin, ajoutez 5 à 10 minutes de cuisson.

 

Astuces

Cette tarte fine aux poireaux chèvre et moutarde au miel est simplissime à réaliser mais vraiment délicieuse. De plus, elle constitue un repas léger et complet lorsqu’elle est accompagnée d’une simple salade verte. Toutefois, si vous n’aimez pas le chèvre, remplacez-le par un autre fromage de votre choix : gruyère, comté, etc. Enfin, n’hésitez pas à ajouter des herbes à l’appareil pour lui donner encore plus de goût. Pour une autre idée de tarte de saison, c’est par ICI !