Boissons fermentées : mode ou réel atout santé ?

boissons fermentées

Depuis quelques mois, une nouvelle tendance food fait sensation : les boissons fermentées. Kéfir, kombucha ou encore Jun ont le vent en poupe. En effet, ces boissons énigmatiques ont déjà séduit l’univers de la healthy food et on aime désormais s’afficher avec sur les réseaux sociaux. Mais s’agit-il seulement d’une mode passagère ou ont-elles de réels avantages santé ? Dans cet article, vous allez voir que derrière ce concept (pas si nouveau !) de boissons « vivantes » se cachent tout un univers insoupçonné, plein d’avenir.

 

Les boissons fermentées, c’est quoi ?

 

boissons fermentées

 

Les boissons fermentées sont obtenues après fermentation. Pour cela, on incorpore des levures, des bactéries ou des champignons dans du lait, de l’eau ou du thé. Durant la fermentation, les bactéries dégradent les sucres et les transforment en CO2. C’est, en fait, le même procédé que celui utilisé pour obtenir du pain, de la bière ou encore du fromage. Ainsi, on obtient des boissons très peu sucrées, légèrement pétillantes et pleines de bonnes bactéries à l’action probiotique. C’est pourquoi on les appelle aussi boissons probiotiques.

 

Kéfir

Le kéfir est originaire du Caucase. Il s’agit d’un mélange de bactéries et de levures que l’on fait fermenter dans du lait, dans de l’eau, dans du jus de fruits ou encore de l’eau de coco. Ainsi, on obtient une boisson douce, légèrement alcoolisée, gazeuse et acidulée. Le kéfir se présente, avant fermentation, sous forme de granules blanchâtres. Pour réaliser une boisson fermentée de kéfir, comptez 24 à 48 h de fermentation. Ce temps est nécessaire pour que la majorité des molécules de lactose soient décomposées.

 

Kombucha

Le kombucha est un champignon originaire d’Asie. Là-bas, il a la réputation de favoriser la longévité et la santé. Avant fermentation, le kombucha a une texture de pâte gélatineuse brune assez surprenante. On réalise généralement la boisson de kombucha à base de thé noir sucré, que l’on peut agrémenter ensuite d’épices, de gingembre ou encore de fruits. Après fermentation, on obtient donc une boisson très peu sucrée, acidulée et gazeuse qui a un goût aussi inédit que subtil. Pour cela, comptez entre 7 et 30 jours de fermentation.

 

Autres boissons issues de la fermentation

Si le kéfir et le kombucha sont les boissons fermentées les plus connues, il en existe d’autres qui ne sont pas moins intéressantes d’un point de vue nutrition. Le jun, par exemple, est obtenu par fermentation dans un mélange de thé vert et de miel et est plus parfumé que son cousin le kombucha. Le kvas, quant à lui, est obtenu à partir de pain de seigle et de fruits secs. Enfin, le boza est une boisson fermentée qui ressemble à s’y méprendre à un lait végétal.

 

Quels sont les bienfaits santé des boissons probiotiques ?

 

boissons fermentées

 

Les boissons fermentées ont un avantage santé de taille : elles sont composées de probiotiques. Deux éléments qui sont d’une importance capitale pour la santé de l’organisme tout entier.

On sait par exemple qu’en combinaison d’une alimentation saine, ces boissons « vivantes » permettent d’équilibrer la flore intestinale, de la nourrir et de favoriser le développement des bonnes bactéries qu’elle contient. Or, on ne cesse de le découvrir, l’état optimal du microbiote est directement lié à la santé de nombreux systèmes dans l’organisme.

 

Boissons probiotiques et santé digestive

En premier lieu, les boissons fermentées riches en probiotiques permettent de rééquilibrer la flore intestinale. Elles aident, de ce fait à stimuler un transit paresseux ou, au contraire, à calmer des épisodes de diarrhées. De manière générale, les probiotiques aident aussi à lutter efficacement contre les inconforts digestifs (ballonnements, nausées, etc.). Les probiotiques ont aussi un effet positif sur toutes les pathologies liées à un excès d’acidité dans l’estomac : reflux, brûlures, etc.

 

Effet des boissons vivantes sur le système immunitaire

Les bienfaits des boissons vivantes ne s’arrêtent pas à la sphère digestive ! Le saviez vous ? 70% de nos cellules immunitaires se trouvent dans l’intestin. Comme je vous l’expliquais dans cet article, les probiotiques ont un effet positif direct sur le système immunitaire. Ils permettent, en effet, de stimuler les défenses immunitaires et de prévenir les infections virales et bactériennes. De plus en plus d’études tendent à confirmer leur effet protecteur sur la survenue de pathologies inflammatoires et chroniques. Enfin, on connaît désormais leurs bienfaits sur la peau et la prévention des troubles cutanés.

 

Prévention des maladies de civilisation

Depuis peu, les scientifiques soulignent le lien entre surpoids et flore bactérienne insuffisante. C’est dire si l’étendue des conséquences d’un microbiote malade est importante ! Sachez aussi que les probiotiques permettent de prévenir efficacement certains cancers tels que le cancer du côlon. De plus, il semblerait que microbiote et système cardiovasculaires sains fassent bon ménage. Enfin, on reconnait désormais qu’une consommation suffisante de probiotiques a un effet protecteur sur la survenue de maladies neurodégénératives telles que Parkinson ou encore Alzheimer. Fait important : une fois la maladie survenue ils ont aussi la capacité d’en minimiser les symptômes.

 

Équilibre du système nerveux

L’implication du microbiote sur la santé du cerveau est sans cesse explorée. Aujourd’hui, on est en mesure de dire qu’une flore bactérienne en mauvaise santé a un effet délétère sur la santé mentale. Cela peut être à l’origine de nombreux cas de stress exacerbé, de dépressions ou encore de sautes d’humeur. Au delà de l’aspect pathologique, la consommation suffisante d’aliment probiotiques permet de prendre soin du cerveau et de soutenir ses actions quotidiennes. L’étude de la flore intestinale pourrait même devenir un nouvel outil de diagnostique des troubles autistiques chez l’enfant.

 

En complément d’une alimentation équilibrée et saine, les boissons fermentées telles que le kéfir ou le kombucha permettent véritablement de garder une flore intestinale en pleine santé. Dans notre société de consommation où la pauvreté nutritionnelle semble désormais être la norme, leur bienfait est indéniable.

 

Où trouver ces boissons probiotiques ?

 

boissons fermentées

 

Les boissons probiotiques se trouvent désormais assez facilement dans les magasins bios et boutiques spécialisées. Cependant, et pour des raisons économiques (et écologiques), il est tout aussi bénéfique de se lancer dans leur confection. En effet, les boissons fermentées sont relativement simples à réaliser et nécessitent peu de matériel. Le kombucha, le jun ou encore le kéfir se trouve désormais facilement en magasins spécialisés et sont financièrement plus accessibles que les boissons déjà prêtes. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à demander conseil. Pour ma part, je proposerai très bientôt une suite à cet article avec mes recettes favorites de boissons vivantes. Pour un microbiote en pleine forme !

 

En conclusion, les boissons fermentées ne sont pas simplement une tendance « healthy » éphémère. Je pense que l’engouement pour ces boissons vivantes pourrait avoir des effets très positifs sur la santé de la population, au vue de leur effet probiotique qui représente un avantage de taille. Je vous conseille donc vivement de vous laisser tenter par ces petites merveilles de vitalité.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.