Réduire le plastique en cuisine en 10 points clés !

réduire le plastique en cuisine

La pollution plastique est plus que jamais au cœur de tous les débats. ONG, associations, ONU, tous se regroupent pour tirer la sonnette d’alarme une énième fois avant qu’il ne soit trop tard. À coup de chiffres alarmants et de photos chocs, nous sommes maintenant forcés de prendre conscience et de réagir. Et même s’il est tentant de se cacher derrière les politiques et autres industries polluantes à grande échelle, un seul fait demeure : nous sommes tous responsables de l’état catastrophique de notre planète. Et si on arrêtait d’attendre que tout vienne d’en haut ? Dans cet article, je vous donne mes 10 astuces pour réduire le plastique en cuisine.

 

Pourquoi réduire le plastique en cuisine ?

 

réduire le plastique en cuisine

 

Quand on parle de réduire la consommation de plastique, impossible de ne pas revoir ses habitudes en cuisine. En effet, la très grande partie du plastique consommé dans le monde concerne directement ou indirectement l’alimentation : emballages alimentaires, bouteilles, ustensiles, produits ménagers, contenants, etc. Le plus gros du travail se trouve là, juste à portée de mains. D’autant que nous vivons dans une société d’abondance dans laquelle l’usage unique et le gaspillage sont rois. Réduire le plastique en cuisine est donc devenu un réel effort et nécessite de revoir fondamentalement sa manière de consommer.

Pour vous donner juste une idée, sachez qu’1 million de bouteilles en plastique sont vendues chaque minute dans le monde. Beaucoup de ces bouteilles, puisque jetables, finiront dans la nature et viendront grossir le 7ème continent… Et les animaux marins. En effet, 99% des oiseaux marins auront consommé du plastique d’ici à 2050.

Oui, mais en pratique : comment agir à notre petit niveau de consommateur pour changer le cours des choses et réduire le plastique en cuisine ? Voici mes 10 astuces pratiques.

 

10 astuces pour réduire le plastique en cuisine (et en courses !)

 

1) Achetez en vrac pour utiliser moins de plastique

Au départ réservé à certains magasins spécialisés, le vrac est désormais accessible un peu partout. Légumineuses, féculents, céréales petit-déjeuner, oléagineux et fruits secs sont autant d’aliments presque systématiquement présents en vrac sans les grandes surfaces. Achetez en vrac permet plusieurs choses. D’une part d’acheter le nécessaire et de réduire le gaspillage alimentaire. D’autre part, de réduire considérablement la pollution plastique. En effet, non seulement cela pousse à ne plus utiliser d’emballages plastiques mais aussi à réutiliser ses propres contenants : sachets en cartons, pots en verre, sacs en tissus, etc. En plus, ça coûte bien moins cher.

 

2) Privilégiez les ustensiles en bois

 

réduire le plastique en cuisine

 

Pour réduire le plastique en cuisine sans que cela ne demande d’effort particulier, pensez simplement à troquer vos ustensiles en plastiques contre de bons vieux ustensiles en bois. En plus de diminuer la pollution plastique, le bois a plusieurs avantages. Premièrement, il permet d’avoir des ustensiles terriblement robustes mais aussi d’éviter les transferts potentiellement dangereux de l’ustensile à l’aliment. Aujourd’hui, l’utilisation de plastique en cuisine s’avère toxique pour la santé à long terme. On ne va pas refaire le procès du bisphénol A, mais quand même…

 

3) Toute une histoire de sacs

Autre astuce qui ne coûte absolument rien : la réutilisation des sacs de courses ! La réduction des déchets plastiques en cuisine commence au supermarché. Je vous recommande donc d’opter pour des sacs en papier ou en tissu, tout sauf du plastique à usage unique. La majorité des grandes surfaces le proposent désormais, il n’y a donc plus d’excuses. Si vous êtes contraint d’utiliser des sacs en plastique, pensez à ré utiliser les mêmes à chaque fois. Il n’est absolument pas utile d’en faire une collection à la maison.

 

4) Achetez à la coupe

 

réduire le plastique en cuisine

 

Le fromage, la charcuterie, le poisson et la viande sont autant de produits généralement proposés à la coupe. Choisir ses produits à la coupe plutôt qu’en barquettes plastiques permet de réduire le plastique en cuisine de manière considérable. Et à ceux qui me diront que cela coûte un bras, je répondrai que non. Pas forcément. Il suffit simplement de faire attention aux proportions et aux promotions.

 

5) Stop à l’eau en bouteille pour réduire la pollution plastique

Pourquoi achetons-nous autant d’eau en bouteille ? Pour avoir une eau de meilleure qualité ? Une eau potable ne suffirait-elle pas ? En réalité, sachez que les migrations plastiques des bouteilles à l’eau de boisson remettent sérieusement en cause la qualité de l’eau en bouteille. De plus, les carafes filtrantes en verre ou en inox font tout aussi bien le travail. En plus, c’est vraiment économique.

 

6) Trouvez une alternative aux boîtes hermétiques en plastiques

En quelques années les tupperw*** et autres boîtes hermétiques en plastiques ont envahi les cuisines du monde entier. Seulement voilà, les conséquences sur notre santé et celle de la planète sont très lourdes. Pour réduire le plastique en cuisine, pensez simplement à investir dans des contenants hermétiques en verre ou en inox. Bien moins dangereux pour votre organisme et pour la planète. Un investissement rentable, en somme.

 

7) Faites vos boissons vous-même

Jus de fruits, sodas, thés glacés… et si on se mettait à faire nos boissons nous-même ? D’une part c’est économique, d’autre part cela contribue grandement à la réduction des déchets plastiques en cuisine. Puis, c’est meilleur non ? Pressez des oranges, faire un thé glacé aromatisé ou encore laissez infuser des fruits dans de l’eau sont des moyens très simples et délicieux de consommer mieux. Et beaucoup plus responsable.

 

8) Réorganisez votre cuisine avec des boîtes en verre

 

réduire le plastique en cuisine

 

Il n’y a pas de meilleure amie que la boîte en verre pour quiconque souhaite réduire le plastique en cuisine ! Pour y mettre des épices, des féculents, des légumineuses, des céréales ou encore des graines la boîte en verre est juste parfaite. Esthétique et économique, en prime. Si l’utilisation de petits contenants en verre pour la cuisine nécessite un petit effort financier et d’organisation au départ cela permet rapidement de faire des économies. Par exemple, en achetant en vrac et en ne payant plus systématiquement le prix de l’emballage.

 

9) Remplacez le papier film pour diminuer votre consommation de plastique

Très utilisé, le papier film est autant de plastique directement jeté à la poubelle quotidiennement. Pensez à le remplacer par les boîtes hermétiques en verre ou par du papier cuisson naturel aussi souvent que possible. Pour conserver la nourriture, emballer des sandwichs, faire cuire au micro-ondes, etc. Un geste conscient qui ne demande même pas d’effort.

 

10) Achetez responsable !

L’acte d’achat non réfléchi est le premier responsable de la pollution plastique massive. Pourquoi acheter 6 yaourts conditionnés dans 6 emballages individuels en plastique lorsque le même produit existe en grand format d’1kg (moins cher, en plus) ? Pourquoi choisir des biscuits conditionnés en portions individuelles dans des emballages plastiques ? Est-ce vraiment plus pratique ? En tout cas, ni économique, ni écologique.

 

En conclusion, limiter la pollution plastique n’a jamais été aussi urgent. S’il y a de nombreuses manières de le faire, réduire le plastique en cuisine est aussi urgent qu’accessible. Les 10 conseils listés dans cet article, qu’ils soient appliqués isolément, progressivement ou tous ensemble, vous permettront réellement d’avoir un impact positif sur la pollution plastique. Via cet article un peu coup de gueule, j’espère vous avoir prouver que la réduction des déchets plastiques en cuisine rime aussi avec économies et santé !

Dans le même esprit, vous pouvez retrouver mon article sur le gaspillage alimentaire juste ICI !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.