Poids sur la balance : attention, méfiance !

poids sur la balance

Chaque matin, c’est le même rituel : vous montez sur la balance yeux fermés, doigts croisés, ventre vide et en priant bien fort pour avoir perdu quelques centaines de grammes. Bien plus qu’un simple indicateur, les chiffres affichés sur la balance vont décider si, oui ou non, vous avez le droit de passer une bonne journée. Si vous devez, ou non, vous sentir coupable et avoir un sentiment d’échec. Et c’est ainsi dans des milliers de foyers. Mais que veut vraiment dire le poids sur la balance ? Est-il fiable ? Comment l’interpréter ? Quelques éléments de réponses dans cet article !

 

Qu’indique le poids sur la balance ?

Ai-je maigri ? Pris du gras ? est-ce que ma silhouette s’est amincie ? Sont autant de questions auxquelles on espère pouvoir répondre simplement en passant par l’examen de la balance. Pourtant, rares sont les personnes conscientes de ce qui compose leur corps et de ce qui influence le chiffre qu’indique la balance. Sur lequel tant d’espoirs reposent pourtant.

Notre poids total est, en fait, le total des poids des masses qui nous composent. Rappelons que notre masse maigre englobe le poids des viscères, des organes de l’eau, des os et des muscles. Ainsi, elle représente 70 à 90% de notre poids total. La masse grasse, composée de notre graisse corporelle, doit idéalement représenter 15 à 25% de notre poids total. Ces données sont variables.

Le poids sur la balance ne fait aucune différence entre tous ces éléments, c’est une globalité. Or, si vous souhaitez perdre du poids, c’est avant tout la graisse que vous ciblez. Mais comment se fier à un poids global, lorsque seul un petit pourcentage de ce dernier peut changer la donne ?

 

J’ai pris du poids : qu’est-ce que ça veut dire ?

Vous avez tout fait : bu beaucoup d’eau, bougé, mangé des légumes, arrêté le chocolat. Tout. Mais rien n’y fait : vous avez encore pris 1 kg. À mois d’une mauvaise blague, comment expliquer ces variations de poids qui échappent à toute logique ?

 

La rétention d’eau

 

poids sur la balance

 

Sachez que l’eau est, à court terme, le facteur qui influence le plus votre poids sur la balance. Un exemple très simple : pesez vous, buvez un grand verre d’eau, puis repesez vous. Vous avez pris 200 g sur la balance. Minimum.

En 24h le poids peut varier de plus ou moins 1,5 kg en fonction de l’état d’hydratation de l’organisme. Lorsque vous transpirez ou après une séance de sport, votre poids sur la balance varie. Lorsque vous buvez, il varie aussi, etc. Ajoutez à cela les problématiques de rétention d’eau. Dans ce cas et sous l’influence de la chaleur, des hormones ou de votre alimentation, l’organisme retient l’eau de manière excessive dans les tissus. Votre poids peut alors fortement augmenter en très peu de temps. Pourtant, vous n’avez pas « grossi ».

 

Transit et variations de poids sur la balance

En fonction du moment de la journée et de l’état de votre transit, votre poids sur la balance peut varier de quelques centaines de grammes. Le poids de votre corps n’est pas le même après être allé à la selle, ni lorsque votre vessie est pleine, etc. C’est d’autant plus vrai chez les personnes qui souffrent de troubles du transit chroniques (colopathies fonctionnelles, maladies inflammatoires de l’intestin, etc.). Souvent le lien entre transit lent et difficulté à perdre du poids n’est pas fait, pourtant cela peut changer beaucoup de choses.

 

Gain de muscle et prise de poids

 

poids sur la balance

 

Le poids sur la balance ne prend pas en compte les % de masses grasses et de masses musculaires. C’est certainement le plus dommage. En effet, lorsque vous combinez alimentation équilibrée et activité physique régulière, deux choses se passent : votre masse musculaire se développe et votre masse grasse diminue.

Vous pensez mettre toutes les chances de votre côté et pourtant votre poids ne bouge pas : frustrant, non ?

En réalité, pas du tout ! C’est plutôt un bon indicateur. Votre muscle est plus dense que votre graisse, il pèse plus lourd mais prend moins de place. Cette modification de la répartition des masses peut donc donner lieu à une stagnation du poids, voire à une légère prise de poids (de 1 à 3 kg). Pourtant, vous perdez de la graisse et votre silhouette se redessine, c’est une excellente chose.

Au contraire, une perte de poids supérieure à 1 kg en une semaine n’est pas bon signe et peut laisser présager le contraire : vous perdez de la masse maigre (eau ou muscles).

 

Prise de poids hormonale

Enfin, et c’est un facteur très important chez la femme surtout, les hormones entraînent des fluctuations de poids importantes. Selon la période du cycle féminin, l’état de stress et la qualité du sommeil, les sécrétions hormonales varient et influencent directement le poids indiqué sur la balance. Ainsi, il est très courant de prendre 1 à 2 kg autour des règles puisque la hausse de la concentration en oestrogènes et en cortisol favorise la rétention d’eau à cette période du cycle.

 

Comment bien se peser ?

Nous venons de le voir, le poids sur la balance est à prendre avec des pincettes. Tout un tas de facteurs peuvent venir l’influencer et nous induire en erreur. Pour bien se peser, certaines règles sont à respecter :

 

  • Pesez vous une seule et unique fois par semaine
  • Le même jour
  • Dans la même tenue
  • Au même moment de la journée
  • À jeun de préférence
  • Sur la même balance
  • Après être allé aux toilettes

 

De cette manière, vous aurez une idée plus juste de votre évolution depuis la dernière pesée. Aussi, cela vous évitera d’être perturbé par des variations de poids soudaines et que vous ne savez pas comment expliquer. Enfin, et c’est peut-être le plus important, cela vous protège de la relation toxique que vous pourriez développer avec votre balance. Le poids sur la balance est, pour beaucoup, un jugement brutal qui entraîne culpabilité, angoisse et rapport obsessionnel à l’alimentation.

 

Quels sont les moyens plus fiables d’évaluer sa perte de poids ?

 

poids sur la balance

 

Pour évaluer non seulement votre perte de poids, mais surtout l’évolution de votre silhouette il existe quelques moyens bien plus fiables que le poids sur la balance.

1) Les mensurations

Premièrement, prenez vos mensurations. Les tours de taille, de cuisse, de hanche et de bras permettent d’avoir une idée très précise de ce qu’il se passe dans votre corps. Typiquement, si vous prenez du muscle et alors que votre poids stagne, vous pouvez tout à fait observer une perte significative de cm au niveau des cuisses ou du ventre. Votre silhouette s’est tout simplement redessinée !

2) La photographie

De plus, le fait de prendre des photographies de vous régulièrement, dans la même tenue et dans la même posture permet d’observer l’évolution de votre apparence. Vous vous voyez tous les jours, il est donc très difficile de noter une différence objective. Une photo prise à un instant T permet d’avoir cette objectivité.

3) Les vêtements

Enfin, pour évaluer sa progression rien ne vaut un… pantalon ! Il s’agit de la plus banale des méthodes d’évaluation mais sans doute de la plus efficace. Prenez un pantalon témoin dans lequel vous vous sentez parfaitement à l’aise. S’il finit par être trop grand, votre silhouette s’est affinée. S’il commence à vous serrer, vous vous êtes épaissi. C’est aussi simple que ça. Et cela prouve une fois de plus qu’il n’y a aucun intérêt de connaître son poids au gramme près, puisque l’important c’est avant tout de se sentir bien.

 

En conclusion, le poids sur la balance est un indicateur qui manque de beaucoup de précision. Même en se pesant régulièrement, difficile de savoir si nous sommes plus « gras », plus musclé, ni même comment a évolué notre silhouette. D’autres méthodes permettent d’avoir un aperçu bien plus proche de la réalité.  Dans tous les cas, n’oubliez pas que votre ressenti a bien plus d’importance qu’un simple chiffre sur une balance.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.