Leptine et perte de poids : une question d’hormones ?

leptine et perte de poids

Si vous faites attention à votre ligne, peut-être avez-vous déjà conscience du rôle des hormones sur les variations de poids. Parmi toutes les hormones impliquées dans les mécanismes de perte et de prise de poids, il y en a une que la science laisse injustement de côté : la leptine. Pourtant, on découvre peu à peu l’étendue de ses bénéfices sur la ligne et la santé. D’ailleurs, on la surnomme hormone de la minceur. Dans cet article, découvrez le lien entre leptine et perte de poids, puis comment stimuler la production de leptine pour garder, ou retrouver, un poids santé.

 

La leptine, c’est quoi ?

Les scientifiques ont découvert le fonctionnement de la leptine relativement tardivement. Voici ce que l’on en sait aujourd’hui. La leptine est une hormone produite dans le tissu adipeux et qui a pour effet de provoquer la satiété. Après un repas satisfaisant, les adipocytes libèrent la leptine vers le cerveau (hypothalamus), ce qui a pour effet d’induire la sensation de satiété. D’où le lien très fort qui existe entre leptine et perte de poids.

La leptine et la ghréline ont des actions antagonistes. En effet, la ghréline induit la sensation de faim et l’accumulation de tissu graisseux.

On sait désormais que la leptine a une action très importante sur la perte de poids. Elle induit la satiété, module les quantités de nourriture ingérées et a un effet bénéfique sur le comportement alimentaire.

Pour rester mince ou perdre du poids, la leptine est un élément essentiel à prendre en considération.

 

Pourquoi le mécanisme d’action de la leptine peut-il être perturbé ?

 

leptine et perte de poids

 

Il y a deux situations particulières qui peuvent impacter le fonctionnement de l’hormone de la minceur et ainsi perturber production de leptine et perte de poids :

 

  • La résistance à la leptine : il s’agit d’une situation courante, notamment chez les personnes en surpoids. Dans ce cas, la leptine est libérée correctement par les cellules graisseuses. Mais elle ne parvient pas normalement au cerveau. Ce mécanisme n’est pas encore parfaitement connu. Cependant, vous pouvez simplement retenir que la résistance à la leptine empêche la sensation de satiété de se faire ressentir pleinement et au bon moment. Cela perturbe profondément les comportements alimentaires et entraîne la prise de poids.

 

  • Un faible taux de masse grasse : comme je vous le disais précédemment, la leptine est libérée par les cellules du tissu adipeux. Un taux de masse grasse optimal équivaut de ce fait à une quantité de leptine optimale. Au contraire, un trop faible taux de masse grasse ne permet plus une production optimale de leptine. Il est donc essentiel de conserver un taux de graisse corporelle physiologiquement sain pour ne pas perturber le mécanisme. En cas de maigreur extrême, leptine et perte de poids ne vont plus vraiment de pair.

 

 

Leptine et perte de poids : 4 astuces pour stimuler la production de leptine et rester mince

 

leptine et perte de poids

 

1) Diminuez votre consommation de sucres

Récemment, les scientifiques se sont aperçus d’un lien inversement proportionnel entre consommation de sucres et production de leptine. En effet, le sucre blanc, le fructose (sucre des fruits), et les sucres contenus dans les céréales et légumineuses inhibent la production de leptine par l’organisme.

 

2) Privilégiez un sommeil de qualité

Durant votre sommeil, votre organisme continue de travailler pour vous. On sait désormais qu’un temps de sommeil suffisant permet d’inhiber la production de ghréline (hormone de la faim). Mais aussi et surtout de stimuler la production de leptine (hormone de la satiété). Production de leptine et perte de poids vont aussi avec une hygiène de vie correcte.

 

3) Évitez la restriction calorique

La restriction calorique s’accompagne souvent d’un non respect des sensations alimentaires et d’une baisse du taux de masse grasse. Au moins à court terme. Ces deux phénomènes chamboulent particulièrement la production et l’utilisation de la leptine par l’organisme. Ce qui explique pourquoi les régimes drastiques ne fonctionnent jamais très longtemps.

 

4) Mangez à intervalles réguliers

Votre organisme sécrète de la ghréline toutes les 4 heures. Il est donc recommandé de manger toutes les 4 heures pour maintenir le taux de ghréline bas et éviter d’entretenir la faim. Des repas équilibrés et réguliers permettent aussi de stimuler la production de leptine et de rester mince.

 

Pour conclure et si vous souhaitez conserver un poids santé, entretenir la production de leptine est une des meilleures choses à entreprendre. En effet, au lieu de s’obstiner à compter le nombre de calories faire en sorte que le taux de leptine (hormone de la minceur) soit optimal est une stratégie qui peut se révéler gagnante à long terme. Avec ces 4 conseils, il vous sera désormais beaucoup plus facile de faire rimer production de leptine et perte de poids !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.