Diététicien ou nutritionniste : A qui faire confiance ?

diététicien ou nutritionniste

Diététicien ou nutritionniste ? Depuis quelques semaines l’AFDN (association française des diététiciens nutritionnistes) se mobilise contre les charlatans qui s’autoproclament professionnels de santé. Puis, d’autre part, on me pose de plus en plus de questions : à qui faire confiance quand il s’agit d’alimentation ? Est-ce qu’un nutritionniste est plus sérieux qu’un diététicien ? Peut-on faire confiance à un coach en nutrition ? J’ai donc décidé de vous faire un récapitulatif (le plus objectif possible), des compétences de chacun ! Votre alimentation est votre santé, ne la confiez pas à n’importe qui.

Diététicien ou nutritionniste : Le Diététicien ou diététicien-nutritionniste

Selon l’EFAD (fédération européenne des diététiciens), le diététicien « est une personne qui possède une qualification légalement reconnue en nutrition et diététique. Le diététicien applique les sciences de la nutrition à l’alimentation. ».

Le diététicien a obtenu un réel diplôme, le BTS diététique ou le DUT génie biologique option diététique au terme d’une formation très dense. Il est ainsi formé à la physiologie, à la physiopathologie, à la biochimie, etc. Il justifie aussi de plusieurs semaines de stages professionnels (en milieu hospitalier et en collectivité). Par exemple, j’ai pour ma part été formée en centre de cancérologie et en centre de réadaptation cardiaque et pulmonaire.

Enfin, il passe le diplôme du BTS et présente son mémoire de fin d’études devant un jury pour valider son cursus.

La diététique est une pratique paramédicale très strictement réglementée et le titre de diététicien est strictement protégé et réservé aux professionnels de la nutrition. Un bon moyen de savoir à qui vous avez à faire est de demander le numéro ADELI qui garantit l’enregistrement du professionnel de santé et donc son droit à exercer.

Diététicien ou nutritionniste : Le Nutritionniste

Le terme de nutritionniste seul ne veut rien dire. Il s’agit d’un terme non réglementé c’est à dire que n’importe qui a le droit de se dire nutritionniste. Votre boulanger s’il le souhaite peut inscrire « nutritionniste » sur sa plaque. Il faut, vous l’aurez compris, lui accoler un métier exact. Par exemple : médecin nutritionniste, diététicien nutritionniste ou encore ingénieur nutritionniste. Attention cependant, ces trois métiers n’ont rien à voir ! Il faut donc rester très prudent avec ce terme.

 

diététicien ou nutritionniste

 

Diététicien ou nutritionniste : Le Médecin nutritionniste

Un médecin nutritionniste est avant tout médecin. Il a obtenu son diplôme de médecin après un bac+8. S’il se dit médecin nutritionniste, il est sensé avoir complété sa formation par un DU ou un DIU en nutrition. Mais ce n’est pas toujours le cas ! Sans quoi, malgré sa connaissance parfaite du corps humain, il n’a eu que quelques heures de nutrition dans sa formation. Le médecin nutritionniste est un spécialiste du diagnostic et de la prise en charge des pathologies liées à la nutrition (syndrome métabolique, diabète, pathologies cardiovasculaires, etc.). Le médecin nutritionniste a le droit de prescription que n’a pas le diététicien. Il peut vous prescrire médicaments et examens médicaux.

Les bons médecins, vous redirigeront de toute manière vers un diététicien pour tout ce qui sort de la pathologie et est relatif à l’alimentation. A chacun son métier !

Diététicien ou nutritionniste : Le Coach nutrition, coach minceur, etc.

Prudence, prudence ! La nutrition est à la mode et c’est la porte ouverte à n’importe quoi. Le coach en nutrition, coach minceur, etc. n’est absolument pas formé à la nutrition. On voit fleurir un tas de formation à distance et/ou en quelques mois qui sont un véritable danger pour le monde paramédical. Pourquoi ? Parce que ces formations de quelques heures ne sont pas approfondies et absolument pas suffisantes pour prendre en charge un patient. Elles n’ont aucun cadre médical et ne permettent en aucun cas d’accompagner de vraies problématiques de santé. Les « diplômés » de ces formations n’ont aucune idée du fonctionnement de l’organisme et des métabolismes. Et imaginez-vous demain avec une vraie maladie aller frapper à la porte d’un de ces faux professionnels… Ce pourrait être dramatique !

Souvenez-vous : un professionnel de la nutrition = un numéro ADELI !!! Simple, mais efficace !

 

Diététicien ou nutritionniste : Qui aller voir ?

Je vous recommande de ne jamais aller voir un « nutritionniste » sans autre qualificatif ni un coach en nutrition. Vous pourriez mettre votre santé en danger, surtout si vous avez une vraie problématique de santé !

Pour toutes pathologies liées à la nutrition (syndrome métabolique, diabète, cholestérolémie, etc.) vous pouvez vous tourner aussi bien vers un médecin-nutritionniste qu’un diététicien-nutritionniste. Les deux sont formés pour vous accompagner. A la différence prés que le diététicien ne pourra pas vous prescrire de médicaments ni d’examens !

Pour les problématiques de perte de poids, le suivi de grossesse, le suivi des pathologies alimentaires à long terme, le rééquilibrage alimentaire, etc. un diététicien saura vous proposer un suivi personnalisé et de qualité. Sur cette page, découvrez tout ce qu’un diététicien peut proposer.

J’espère que cet article vous sera utile pour discerner le vrai du faux. Quand il s’agit de votre santé, il est important d’exiger un suivi de qualité… Diététicien, nutritionniste, coach… tous ne se valent pas ! Les diététiciens sont les seuls dont la formation permet l’exercice de la diététique et de la nutrition. Le médecin nutritionniste, quant à lui, est formé pour prendre en charge toutes les pathologies liées ou non à la nutrition. Pour les autres, la prudence est de mise ! Absolument pas formés à l’alimentation et à ses mécanismes biochimiques, ils pourraient mettre votre santé en danger !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *